Un artiste dans l’atelier

Mon métier, c’est la concrétisation d’un rêve que j’avais depuis longtemps. En 2011, après avoir été contrainte à un changement de voie de professionnel, j’ai décidé de faire ce que j’avais toujours désiré : créer des bijoux. J’ai découvert par hasard cette technique de création de bijoux en métaux, à partir de pâtes. Ça a été une révélation pour moi ! J’ai passé les niveaux 1 et 2 d’Art Clay Silver, et obtenu la certification instructeur en 2011 et 2012.

L’invention de la pâte d’argent

Les techniques de la pâte d'argent
La technique de pâte d’argent a été inventée dans les années 90 par Aida Chemical au Japon. Quelle idée fantastique ! Le but étant de recycler l’argent de déchets de l’industrie du film et du cinéma. Le métal étant sur la forme de pâte (argent pur à 99.9%), on peut la modeler, tout en laissant libre cours à sa créativité. Ensuite, après le séchage, on cuit le bijou à haute température, on polit ou on effectue la technique choisie. Il existe aussi d’autres types de pâtes à métaux comme le cuivre, bronze et or.

Quelques techniques utilisées dans les pâtes à métaux

La technique de la feuille naturelle

Pendentif feuille de Gingko Bilobar
Pendentif feuille de Gingko Bilobar

La nature nous fournit déjà d’innombrables moules de formes diverses. On cueille une feuille, on la recouvre de pâte d’argent. À la cuisson haute température, la feuille brûle en laissant toute sa texture sur le bijou.

La technique de la feuille d’or

Pendentif feuille de groseillier en argent fin et feuille d’or
Pendentif feuille de groseillier argent fin feuille d’or

On utilise cette technique pour faire adhérer une feuille d’or 24 carats à de l’argent. On chauffe l’argent et l’or à haute température et c’est là que les deux métaux fusionnent.

La technique de l’oxydation au soufre

Pendentif feuille de Gingko Bilobar
Pendentif symbole japonais Amour en argent fin oxydé

Cette technique consiste à oxyder l’argent avec le soufre, pour obtenir de teintes allant de l’orange, bleu, rouge, vert jusqu’au noir.

Les techniques de sertissage

Pendentif turquoise naturelle argent fin serti fil à plat
Pendentif turquoise naturelle argent fin serti fil à plat

On peut utiliser trois techniques de sertissage : le fil à plat, serti à griffes et serti créé avec la pâte d’argent.

La technique du fusing avec la pâte d’argent

Pendentif en fusing avec décoration en argent fin
Pendentif en fusing et argent fin

Cette technique consiste à créer le cabochon en verre avec la technique du fusing. On coupe le verre de Murano, on le chauffe à haute température et le cabochon se forme. Ensuite, soit on colle au bijou ou le cuit avec le bijou, c’est qui permet au verre d’adhérer au métal.